fallenrazziel
fallenrazziel
Let your heart beat, there is EruRi...
I'm a French EruRist, writer, photoshoper & gamer. Not multishipper. EruRi is canon. I thank Isayama for having both illuminated and destroyed my life. Also reblog (and post with granted permission) Cosplays, Fanarts, Games screens & videos & MMORPG Characters. Twitter @fallen_raziel Les Chroniques de Livaï Meta EruRi
Statistics
We looked inside some of the posts by fallenrazziel and here's what we found interesting.
Inside last 20 posts
Time between posts
585.9
Number of posts by type
Photo
0
Video
0
Audio
0
Text
0
Chat
0
Answer
0
Link
0
Quote
0
Explore Tagged Posts
Fun Fact
Tumblr receives over 17 Billion pages views a month.
fallenrazziel · an hour ago
Photo
Tumblr media
Tumblr media
Tumblr media
Tumblr media
Tumblr media
Tumblr media
Tumblr media
Tumblr media
ー• LEVI ACKERMAN •ー 進撃の巨人 The Final Season
[part 1] [part 2] [part 3] [part 4] [part 5]
83 notes · View notes
fallenrazziel · an hour ago
Text
Tumblr media
23 notes · View notes
fallenrazziel · 2 hours ago
Text
Tumblr media
Ponies!EruRi #308
https://picrew.me/image_maker/627254
3 notes · View notes
fallenrazziel · 2 hours ago
Text
Tumblr media
I love that they’re just in their own little world
(Or their own little marriage)
13 notes · View notes
fallenrazziel · 3 hours ago
Photo
Tumblr media
Tumblr media
Tumblr media
4K notes · View notes
fallenrazziel · 4 hours ago
Photo
Tumblr media
Tumblr media
636 notes · View notes
fallenrazziel · 4 hours ago
Text
Les Chroniques de Livaï #511 ~ TREPAS, ME VOICI (juin 846) Claus Emmerich
L'histoire de Livaï comme vous ne l'avez jamais lue. ​Le personnage le plus populaire de L'Attaque des Titans, le soldat le plus fort de l'humanité… Qui est-il vraiment ? Qu'a-t-il dans le coeur ? Qu'est-ce qui a fait de lui ce qu'il est ? Je me suis mise en devoir de répondre à ces questions en vous livrant ma propre vision de sa vie, de ses pensées, des épreuves qu'il a traversées, ainsi que celles des personnes qui l'ont côtoyé, aimé, admiré, craint, détesté. Si j'essaie le plus possible de respecter le canon, quelques libertés seront prises sur les aspects de sa vie les plus flous. Quelques personnages seront également de mon invention. Livaï, un homme que l'on croit invincible et inatteignable… Est-ce bien sûr ? Jugez-en par vous-mêmes.
Tumblr media
Il serait peut-être temps de dégager d'ici, non ? Nadja ne revient pas, je savais que j'aurais dû aller avec elle, il lui est arrivé quelque chose, c'est sûr !
Je me suis un peu éloigné de la clairière, dans l'espoir de la suivre de loin, mais elle a été trop rapide pour moi. Et l'escouade scientifique était en difficulté. Je me suis allié à Nifa et Keiji pendant un bon moment pour repousser les titans qui s'en prenaient à notre dernière ligne de défense. Mais je me demande de plus en plus ce que nous faisons là, et ce que nous protégeons. Ne pas savoir ce qui se passe à l'extérieur me ronge. Je ne veux pas donner ma vie pour rien !
Le caporal-chef n'est pas revenu... Soit il nous fait réellement une confiance totale, soit il... Non, c'est pas possible. Il va revenir nous donner des ordres, c'est évident, et à ce moment, nous nous battrons de nouveau tous ensemble contre une menace réelle et rationnelle. Putain, personne ne sait où est Gunther, et Erd a aussi disparu de mon champ de vision. Je me sens si seul, même avec ces deux-là... Je ne sais même plus dans quelle direction est partie Nadja, et un mal de tête épouvantable commence à envahir mon cerveau... Je dois faire une pause...
Je viens m'accroupir sur une grosse branche et observe la situation. Il y a encore des titans tapis dans l'ombre, prêts à nous sauter dessus. Ils ne sont pas plus avantagés que nous dans cette forêt, et on peut grimper à des hauteurs qu'ils ne peuvent atteindre. Pourtant, je ne compte plus le nombre de cadavres éparpillés à terre, sans compter ceux qui se sont faits bouffer... Qu'est-ce qui a mal tourné ? A quel moment avons-nous pris une mauvaise décision ? Est-ce que nous...
La réalité me rattrape alors, froide et nue. Cela ne pouvait finir qu'ainsi, c'était écrit. Un véritable traquenard pour nous piéger, nous et les civils, je vois que ça. Jusqu'à présent, j'y croyais pas trop, je me disais que j'étais paranoïaque, que ça pouvait pas être aussi retors, que l'Etat ne pouvait pas nous abandonner comme ça. Mais maintenant... pourquoi avoir accepté cette opération ?! Le major Erwin veut-il notre perte lui aussi ?! Mince, le caporal me foutrait une rouste s'il m'entendait dire ça...
Là, tout de suite, tout ce que je veux, c'est rentrer, avec mes camarades. Et quand on sera en sécurité derrière le Mur, j'irais dire à Nadja tout ce que je ressens. Une vie de paix, simple, sans action d'éclat, si elle veut de moi... Si Gunther se décide pas à répondre à ses attentes, moi, je veux pas perdre une minute de plus de ma vie à...
Un fracas affreux retentit dans la forêt devant moi. Un tourbillon de corps gigantesques fond alors sur nous et je suis bientôt entouré de titans en pleine course, qui semblent à la poursuite de quelque chose, qui doit se trouver un peu en dessous de moi. Je ne vois pas qui ils poursuivent ainsi, mais je sens qu'une vie est en danger, et comme je suis moi aussi entraîné par le flot qui ne fait pas attention à moi, je me jette à la poursuite du dernier.
Keiji projette ses grappins à mes côtés et nous suivons les monstres qui nous présentent leurs dos, trop contents de pouvoir en finir rapidement. C'est alors que... ohlà, en voilà un qui fait volte-face sans crier gare ! Il se retourne vers nous et nous balance son grand bras au visage. J'ai le réflexe d'esquiver, mais je crois que Keiji a été touché, ou au moins frôlé ! Je le vois perdre de l'altitude, et se poser en urgence sur une branche pas assez haute à mon avis... Mec, dégage d'ici si tu es blessé ! Je distingue un petit filet de sang qui lui coule dans les yeux, mais il m'indique de la main que ça va aller.
Je tourne autour de la main du titan qui a décidé de me faire face, frôlant son épaule, puis lui coupe les doigts afin de laisser le temps à Keiji de filer. Jetant un coup d'oeil à terre, je vois alors l'escouade du capitaine Hanji déguerpir de la zone et le capitaine lui-même gueulant qu'on a l'ordre d'évacuer et de retourner à notre dernier avant-poste. Enfin ! Nadja doit être revenue, mais je ne l'ai pas vue ! Je dois aller la chercher ! Les chercher tous ! Je pars pas sans eux ! Keiji se laisse glisser à terre afin de rejoindre son escouade, me laissant de nouveau seul.
Les titans se sont précipités vers la clairière, et celui qui a décidé de danser avec moi me bloque encore le passage. Je dois le contourner ou le tuer pour rejoindre mes camarades. Il est vachement rapide et ne me montre plus sa nuque. Je dois le faire bouger jusqu'à ce qu'il fasse une erreur ! Je virevolte entre les arbres pour l'énerver et ça a l'air de marcher. Il se met à courir derrière moi et je parviens enfin à prendre la bonne direction. Je vole en priant que mon gaz ne me lâche pas maintenant, en criant leurs noms.
Nadja ! Erd ! Gunther ! Vous êtes où ?! Il faut se barrer d'ici, laissez tomber les titans, tout le monde est déjà en route ! Répondez ! S'il vous plaît, répondez...
Ma voix faiblit tandis que mon poursuivant me rattrape. J'enclenche les gaz à mes risques et périls et entends alors de drôles de bruit dans mon dos. Des cling clang métalliques et inquiétants résonnent dans ma bobine dorsale. Qu'est-ce qui se passe ? Je n'ai aucune raison d'avoir un problème, en plus, elle est quasiment neuve ! Merde, je dois me poser pour vérifier, mais j'ai pas le temps ! Y a ce connard qui me file le train ! Je dois le semer !
Je lance mon grappin vers un arbre épais, puis appuis sur les gâchettes pour le rembobiner... Mais ! Quoi ? Ca marche pas ! Le câble revient pas ! Bordel, je vais me fracasser contre ce tronc ! J'actionne encore et encore les gâchettes mais rien ne se passe ! Je vois la surface de bois se précipiter sur moi de plus en plus vite !... Je tords mon corps pour être sûr de me réceptionner sur les jambes, et le choc dans mes articulations envoie des ondes de douleurs dans tout mon corps. Je me retiens de crier...
Je suis suspendu, plusieurs mètres sous mon grappin, comme une araignée à son fil... Ca marche toujours pas... J'agrippe le câble pour monter sur quelques mètres, afin d'atteindre une branche... C'est alors que... aaarrgh ! Une masse puissante m'écrase contre l'arbre en appuyant fortement, et je crois un instant que ma cage thoracique va exploser ! La poigne se desserre un peu et je me retourne pour faire face au titan qui a cessé de me poursuivre car il n'en a plus besoin... Je suis à sa merci, à moitié écrasé dans sa main, et je me vois déjà précipité dans sa gueule dégoûtante...
Non... pas encore... Il prend son temps, le salopard... Il me regarde sous tous les angles, comme s'il se demandait s'il va me bouffer ou non. Il a déjà trop mangé peut-être, il doit aller dégobiller. Allez, lâche-moi et va te soulager, gros tas ! Je n'ose pas bouger de peur que ça l'excite, mais la rage me saisit, et je frappe sa face de mes lames. Il ouvre la bouche... Non !... Je veux pas ! Laisse-moi, je suis trop coriace pour toi ! A l'aide ! Que quelqu'un vienne !
Le bout de mes bottes frottent contre ses dents. Je les martèle avec mes pieds malgré ma fatigue, mais ils glissent dessus. J'y vais tellement fort que je parviens presque à en déceler une. C'est un petit gabarit, mais vu d'ici, il me paraît plus immense que tous les titans que j'ai jamais vus... Au secours... Pitié...
Les larmes me montent aux yeux... J'ai plusieurs fois imaginé cette fin... Elle est très concrète aujourd'hui... Je vais mourir, disparaître... Et au moment où je laisse mes yeux divaguer un peu partout, ils se fixent alors sur une petite silhouette, à terre, immobile, qui semble regarder ailleurs. Je suis assez près pour la reconnaître. C'est Nadja. Elle me regarde pas... Nadja ! Nadja ! Aide-moi ! Il va me bouffer ! Viens me sauver !
Son visage blanc se tourne alors vers moi. Je ne peux pas lire les traits de son visage, mais elle m'a entendu ! Oui, je suis là, viens m'aider ! Tue-le ! Je cogne encore sur les gencives démesurées avec ma jambe gauche, mais la droite disparaît déjà entre ses lèvres flasques... Nadja ! Pourquoi tu viens pas ? Tu veux que je meurs, c'est ça ?... Tu me détestes ?... Elle vient pas... Où est-elle ? Elle veut pas me sauver... Plus rien n'a d'importance, finis-en maintenant...
Quand la mâchoire du titan sectionne ma jambe droite, je me sens enfin partir. Un flot de sang chaud - mon sang - éclabousse mon visage, chaque fibre de chair qui se rompt envoie dans tout mon corps un signale d'alarme mortel, et ce n'est pas la douleur qui me fait perdre à moitié connaissance... c'est la sensation aigüe qu'aucun de mes camarades n'en a peut-être réchappé... et que le caporal est peut-être... peut-être...
J'entrouvre un oeil embué et distingue ce qui se passe dans un tumultueux tournoiement. La nuque du titan vient d'exploser ; sa mâchoire s'est desserrée, mais je ne peux le déterminer que parce que mon corps lui est arraché... Une étreinte solide m'entoure la poitrine, et je me mets à chercher la main qui me tient avec fermeté - et une certaine affection -, qui que ce soit... Nadja ? C'est toi ? Non, c'est une main d'homme... Je me sens transporté, puis posé sur une surface inconnue... J'ai encore assez de sensations physiques pour comprendre que quelqu'un resserre une de mes courroies autour de ma cuisse droite... Un visage se penche alors sur moi, et je le reconnais... Il me dit quelque chose, pour savoir si je suis vivant, sans doute... J'ai pas assez de force pour parler... Et pourtant...
Où est Nadja ?... Elle va bien ?... Sauvez-la, caporal...
Le visage disparaît de mon champ de vision et je me retrouve ballotté dans les airs, avant de sentir sous moi les cahots familiers du galop d'un cheval... Je suis jeté en travers d'une selle, je crois...
Je ne peux plus être sûr de rien, et de toute façon... que me reste-t-il à faire à part me laisser aller, fermer les yeux et attendre que ma vie s'arrête... ?...
youtube
8 notes · View notes
fallenrazziel · 4 hours ago
Photo
Tumblr media
Tumblr media
Tumblr media
Tumblr media
Tumblr media
Tumblr media
Tumblr media
Tumblr media
GIF REQUEST MEME ♢ dragon age + 8. favorite romantic relationship: ALISTAIR & WARDEN  ✦ requested by @ifans
 “Hearing from her again…Maker’s breath, but I do miss that woman.”
426 notes · View notes
fallenrazziel · 4 hours ago
Audio
silent hill 2 complete soundtrack    disc ii, track xliii
227 notes · View notes
fallenrazziel · 4 hours ago
Text
Tumblr media
He arrives...
473 notes · View notes
fallenrazziel · 4 hours ago
Text
Les Chroniques de Livaï #511 ~ TREPAS, ME VOICI (juin 846) Claus Emmerich
L'histoire de Livaï comme vous ne l'avez jamais lue. ​Le personnage le plus populaire de L'Attaque des Titans, le soldat le plus fort de l'humanité… Qui est-il vraiment ? Qu'a-t-il dans le coeur ? Qu'est-ce qui a fait de lui ce qu'il est ? Je me suis mise en devoir de répondre à ces questions en vous livrant ma propre vision de sa vie, de ses pensées, des épreuves qu'il a traversées, ainsi que celles des personnes qui l'ont côtoyé, aimé, admiré, craint, détesté. Si j'essaie le plus possible de respecter le canon, quelques libertés seront prises sur les aspects de sa vie les plus flous. Quelques personnages seront également de mon invention. Livaï, un homme que l'on croit invincible et inatteignable… Est-ce bien sûr ? Jugez-en par vous-mêmes.
Tumblr media
Il serait peut-être temps de dégager d'ici, non ? Nadja ne revient pas, je savais que j'aurais dû aller avec elle, il lui est arrivé quelque chose, c'est sûr !
Je me suis un peu éloigné de la clairière, dans l'espoir de la suivre de loin, mais elle a été trop rapide pour moi. Et l'escouade scientifique était en difficulté. Je me suis allié à Nifa et Keiji pendant un bon moment pour repousser les titans qui s'en prenaient à notre dernière ligne de défense. Mais je me demande de plus en plus ce que nous faisons là, et ce que nous protégeons. Ne pas savoir ce qui se passe à l'extérieur me ronge. Je ne veux pas donner ma vie pour rien !
Le caporal-chef n'est pas revenu... Soit il nous fait réellement une confiance totale, soit il... Non, c'est pas possible. Il va revenir nous donner des ordres, c'est évident, et à ce moment, nous nous battrons de nouveau tous ensemble contre une menace réelle et rationnelle. Putain, personne ne sait où est Gunther, et Erd a aussi disparu de mon champ de vision. Je me sens si seul, même avec ces deux-là... Je ne sais même plus dans quelle direction est partie Nadja, et un mal de tête épouvantable commence à envahir mon cerveau... Je dois faire une pause...
Je viens m'accroupir sur une grosse branche et observe la situation. Il y a encore des titans tapis dans l'ombre, prêts à nous sauter dessus. Ils ne sont pas plus avantagés que nous dans cette forêt, et on peut grimper à des hauteurs qu'ils ne peuvent atteindre. Pourtant, je ne compte plus le nombre de cadavres éparpillés à terre, sans compter ceux qui se sont faits bouffer... Qu'est-ce qui a mal tourné ? A quel moment avons-nous pris une mauvaise décision ? Est-ce que nous...
La réalité me rattrape alors, froide et nue. Cela ne pouvait finir qu'ainsi, c'était écrit. Un véritable traquenard pour nous piéger, nous et les civils, je vois que ça. Jusqu'à présent, j'y croyais pas trop, je me disais que j'étais paranoïaque, que ça pouvait pas être aussi retors, que l'Etat ne pouvait pas nous abandonner comme ça. Mais maintenant... pourquoi avoir accepté cette opération ?! Le major Erwin veut-il notre perte lui aussi ?! Mince, le caporal me foutrait une rouste s'il m'entendait dire ça...
Là, tout de suite, tout ce que je veux, c'est rentrer, avec mes camarades. Et quand on sera en sécurité derrière le Mur, j'irais dire à Nadja tout ce que je ressens. Une vie de paix, simple, sans action d'éclat, si elle veut de moi... Si Gunther se décide pas à répondre à ses attentes, moi, je veux pas perdre une minute de plus de ma vie à...
Un fracas affreux retentit dans la forêt devant moi. Un tourbillon de corps gigantesques fond alors sur nous et je suis bientôt entouré de titans en pleine course, qui semblent à la poursuite de quelque chose, qui doit se trouver un peu en dessous de moi. Je ne vois pas qui ils poursuivent ainsi, mais je sens qu'une vie est en danger, et comme je suis moi aussi entraîné par le flot qui ne fait pas attention à moi, je me jette à la poursuite du dernier.
Keiji projette ses grappins à mes côtés et nous suivons les monstres qui nous présentent leurs dos, trop contents de pouvoir en finir rapidement. C'est alors que... ohlà, en voilà un qui fait volte-face sans crier gare ! Il se retourne vers nous et nous balance son grand bras au visage. J'ai le réflexe d'esquiver, mais je crois que Keiji a été touché, ou au moins frôlé ! Je le vois perdre de l'altitude, et se poser en urgence sur une branche pas assez haute à mon avis... Mec, dégage d'ici si tu es blessé ! Je distingue un petit filet de sang qui lui coule dans les yeux, mais il m'indique de la main que ça va aller.
Je tourne autour de la main du titan qui a décidé de me faire face, frôlant son épaule, puis lui coupe les doigts afin de laisser le temps à Keiji de filer. Jetant un coup d'oeil à terre, je vois alors l'escouade du capitaine Hanji déguerpir de la zone et le capitaine lui-même gueulant qu'on a l'ordre d'évacuer et de retourner à notre dernier avant-poste. Enfin ! Nadja doit être revenue, mais je ne l'ai pas vue ! Je dois aller la chercher ! Les chercher tous ! Je pars pas sans eux ! Keiji se laisse glisser à terre afin de rejoindre son escouade, me laissant de nouveau seul.
Les titans se sont précipités vers la clairière, et celui qui a décidé de danser avec moi me bloque encore le passage. Je dois le contourner ou le tuer pour rejoindre mes camarades. Il est vachement rapide et ne me montre plus sa nuque. Je dois le faire bouger jusqu'à ce qu'il fasse une erreur ! Je virevolte entre les arbres pour l'énerver et ça a l'air de marcher. Il se met à courir derrière moi et je parviens enfin à prendre la bonne direction. Je vole en priant que mon gaz ne me lâche pas maintenant, en criant leurs noms.
Nadja ! Erd ! Gunther ! Vous êtes où ?! Il faut se barrer d'ici, laissez tomber les titans, tout le monde est déjà en route ! Répondez ! S'il vous plaît, répondez...
Ma voix faiblit tandis que mon poursuivant me rattrape. J'enclenche les gaz à mes risques et périls et entends alors de drôles de bruit dans mon dos. Des cling clang métalliques et inquiétants résonnent dans ma bobine dorsale. Qu'est-ce qui se passe ? Je n'ai aucune raison d'avoir un problème, en plus, elle est quasiment neuve ! Merde, je dois me poser pour vérifier, mais j'ai pas le temps ! Y a ce connard qui me file le train ! Je dois le semer !
Je lance mon grappin vers un arbre épais, puis appuis sur les gâchettes pour le rembobiner... Mais ! Quoi ? Ca marche pas ! Le câble revient pas ! Bordel, je vais me fracasser contre ce tronc ! J'actionne encore et encore les gâchettes mais rien ne se passe ! Je vois la surface de bois se précipiter sur moi de plus en plus vite !... Je tords mon corps pour être sûr de me réceptionner sur les jambes, et le choc dans mes articulations envoie des ondes de douleurs dans tout mon corps. Je me retiens de crier...
Je suis suspendu, plusieurs mètres sous mon grappin, comme une araignée à son fil... Ca marche toujours pas... J'agrippe le câble pour monter sur quelques mètres, afin d'atteindre une branche... C'est alors que... aaarrgh ! Une masse puissante m'écrase contre l'arbre en appuyant fortement, et je crois un instant que ma cage thoracique va exploser ! La poigne se desserre un peu et je me retourne pour faire face au titan qui a cessé de me poursuivre car il n'en a plus besoin... Je suis à sa merci, à moitié écrasé dans sa main, et je me vois déjà précipité dans sa gueule dégoûtante...
Non... pas encore... Il prend son temps, le salopard... Il me regarde sous tous les angles, comme s'il se demandait s'il va me bouffer ou non. Il a déjà trop mangé peut-être, il doit aller dégobiller. Allez, lâche-moi et va te soulager, gros tas ! Je n'ose pas bouger de peur que ça l'excite, mais la rage me saisit, et je frappe sa face de mes lames. Il ouvre la bouche... Non !... Je veux pas ! Laisse-moi, je suis trop coriace pour toi ! A l'aide ! Que quelqu'un vienne !
Le bout de mes bottes frottent contre ses dents. Je les martèle avec mes pieds malgré ma fatigue, mais ils glissent dessus. J'y vais tellement fort que je parviens presque à en déceler une. C'est un petit gabarit, mais vu d'ici, il me paraît plus immense que tous les titans que j'ai jamais vus... Au secours... Pitié...
Les larmes me montent aux yeux... J'ai plusieurs fois imaginé cette fin... Elle est très concrète aujourd'hui... Je vais mourir, disparaître... Et au moment où je laisse mes yeux divaguer un peu partout, ils se fixent alors sur une petite silhouette, à terre, immobile, qui semble regarder ailleurs. Je suis assez près pour la reconnaître. C'est Nadja. Elle me regarde pas... Nadja ! Nadja ! Aide-moi ! Il va me bouffer ! Viens me sauver !
Son visage blanc se tourne alors vers moi. Je ne peux pas lire les traits de son visage, mais elle m'a entendu ! Oui, je suis là, viens m'aider ! Tue-le ! Je cogne encore sur les gencives démesurées avec ma jambe gauche, mais la droite disparaît déjà entre ses lèvres flasques... Nadja ! Pourquoi tu viens pas ? Tu veux que je meurs, c'est ça ?... Tu me détestes ?... Elle vient pas... Où est-elle ? Elle veut pas me sauver... Plus rien n'a d'importance, finis-en maintenant...
Quand la mâchoire du titan sectionne ma jambe droite, je me sens enfin partir. Un flot de sang chaud - mon sang - éclabousse mon visage, chaque fibre de chair qui se rompt envoie dans tout mon corps un signale d'alarme mortel, et ce n'est pas la douleur qui me fait perdre à moitié connaissance... c'est la sensation aigüe qu'aucun de mes camarades n'en a peut-être réchappé... et que le caporal est peut-être... peut-être...
J'entrouvre un oeil embué et distingue ce qui se passe dans un tumultueux tournoiement. La nuque du titan vient d'exploser ; sa mâchoire s'est desserrée, mais je ne peux le déterminer que parce que mon corps lui est arraché... Une étreinte solide m'entoure la poitrine, et je me mets à chercher la main qui me tient avec fermeté - et une certaine affection -, qui que ce soit... Nadja ? C'est toi ? Non, c'est une main d'homme... Je me sens transporté, puis posé sur une surface inconnue... J'ai encore assez de sensations physiques pour comprendre que quelqu'un resserre une de mes courroies autour de ma cuisse droite... Un visage se penche alors sur moi, et je le reconnais... Il me dit quelque chose, pour savoir si je suis vivant, sans doute... J'ai pas assez de force pour parler... Et pourtant...
Où est Nadja ?... Elle va bien ?... Sauvez-la, caporal...
Le visage disparaît de mon champ de vision et je me retrouve ballotté dans les airs, avant de sentir sous moi les cahots familiers du galop d'un cheval... Je suis jeté en travers d'une selle, je crois...
Je ne peux plus être sûr de rien, et de toute façon... que me reste-t-il à faire à part me laisser aller, fermer les yeux et attendre que ma vie s'arrête... ?...
youtube
8 notes · View notes
fallenrazziel · 4 hours ago
Text
Tumblr media
Tumblr media
Tumblr media
ʚ♡ɞ
159 notes · View notes
fallenrazziel · 4 hours ago
Photo
Tumblr media
もっともっと高く漕いで
そのまま空へ飛び出して
君と一緒に、はばたいて行けたら
——————–
シン公開日、ほとんど眠れず劇場へ向かったのですが、こんな夢を見たのをなんとなく覚えています。
ネルフ廃墟にアルプスの少女ハイジのアレがぶら下がっていました(カヲル君お手製…❔)
155 notes · View notes
fallenrazziel · 4 hours ago
Text
Tumblr media
💙💕💜
227 notes · View notes
fallenrazziel · 4 hours ago
Photo
Tumblr media
Tumblr media
sometimes i can still hear his voice (gay gay homosexual gay)
150 notes · View notes
fallenrazziel · 4 hours ago
Photo
Tumblr media
Tumblr media
Tumblr media
🪑 🪑 🪑
manga!kawoshin are just too dumb for each other
654 notes · View notes
fallenrazziel · 4 hours ago
Text
Tumblr media
“Have you been there the whole time, Kaworu-kun?”
Guess who finished watching Evangelion and is absolutely emotionally destroyed!
293 notes · View notes
fallenrazziel · 4 hours ago
Photo
Tumblr media
151 notes · View notes